Noël : quand le Dieu-Père tombe en amour
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(23 décembre 2018)

Le ciel maintenant
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(23 juillet 2017)

Les mutants sont parmi nous
Jacques Godbout
(25 septembre 2016)

Les principaux codes de l'apocalypse
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(11 septembre 2016)

Propositions pour une Église d'avenir
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(28 août 2016)

Pardonner: Naïveté ou sagesse?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(5 juin 2016)

Vivre déjà dans la miséricorde!
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(22 mai 2016)

Ni relativisme ni absolutisme: pour un christianisme d'ici
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(15 mai 2016)

Quand la religion se fait prétexte
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(1 mai 2016)

Satan et l'enfer: On en parle encore?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(24 avril 2016)

Pour se défaire des ses poisons, pour une foi possible encore!
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(17 avril 2016)

L'Apocalypse: terreur ou joyeuse nouvelle?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(10 avril 2016)

Résurrection: mais pour quel corps?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(27 mars 2016)

Une vie achevée en résurrection
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(20 mars 2016)

Péché originel ou manque originel de moyen de salut?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(28 février 2016)

Dieu absent ou réduit au silence?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(28 février 2016)

Notre Père: une prière tournée vers l'avenir
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(21 février 2016)

Réflexions antérieures




Évangile du 21 avril 2019

Dimanche de Pâques
Jean (Jn 20,1-9)

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.


Dimanche de Pâques (21 avril 2019)
Homélie par Pierre Lefebvre, bibliste

Le Christ est ressuscité

Les textes du lectionnaire du dimanche de Pâques nous invitent à entrer dans une vie nouvelle où Dieu offre le bonheur, le salut et la vie éternelle à ceux et celles qui proclameront que « Le Seigneur est ressuscité ». Dans la 1ère lecture des Actes des Apôtres (Actes 10.34.37-43), Pierre prononce un discours chez Corneille, un officier romain. Pierre lui annonce que Jésus est ressuscité. Il dit à Corneille que tout homme qui croit en Jésus-Christ peut recevoir le pardon de ses péchés. Il suffit de croire en Jésus pour être sauvé.
En ce dimanche de la résurrection, le lectionnaire dominical propose deux choix de textes pour la seconde lecture. Dans la seconde lecture, en Colossiens 3,1-4, Paul rappelle que depuis le matin de Pâques, plus rien n’est comme avant. Paul invite les chrétiens à changer leur conduite, en cherchant d’abord à poursuivre leur route dans le Christ, à rester enracinés et fondés en lui. L’Évangile de Jean (Jean 20,1-9) s’ouvre avec la visite de Marie-Madeleine au tombeau, alors qu’il faisait encore sombre. Surprise de constater que la pierre tombale a été déplacée et s’imaginant que le corps de Jésus a été enlevé par des malfaiteurs, elle est saisie par cette nouveauté, elle va prévenir les disciples pour qu'ils viennent constater et se risquent à aller voir (Jn 20, 1-2). Aussitôt avertis de la situation, Pierre et Jean courent vers le tombeau de Jésus (Jn 20,3-4). Même si Jean arrive le premier, il laisse d’abord entrer Pierre le premier dans le tombeau (Jn 20,5-6). Pierre découvre alors le linceul resté là et le linge qui avait recouvert la tête de Jésus, sans rien dire. Puis quand Jean entre à son tour, il vit et il crut (Jn 20,8). Ces linges sont la preuve que Jésus est désormais libéré de la mort : ces deux linges qui l’enserraient symbolisaient la passivité de la mort. Devant ces deux linges abandonnés, Jean vit et il crut; il a tout compris. Jésus sort délié: pleinement libéré; son corps ressuscité ne connaît plus d’entrave. Il a fallu attendre la résurrection pour que les disciples comprennent le mystère du Christ, ses paroles et son comportement (Jn 20,9). Au bord du tombeau vide, Pierre et Jean comprennent ce qu’est l’ensemble du plan de Dieu. Parce que Jean a cru, l’Écriture s’est éclairée pour lui. L’Église naît du témoignage des Apôtres (Pierre et Jean en Jn 20,1- 9).

Texte intégral



Raymond Gravel, un sacré curé!

Présentation du documentaire
Présenté le jeudi 13 aoùt 2015 à Télé-Québec.
L’abbé Raymond Gravel ne sera jamais canonisé, mais sa vie en aura inspiré plus d’un. Ordonné prêtre en 1986, il a osé remettre en question les dogmes de l’Église catholique, notamment à propos du mariage entre conjoints de même sexe, du droit à l’avortement et de l’euthanasie.
L’amour de l’abbé Gravel pour l’Église l’a poussé à tenter de la moderniser, voire de la défier de l’intérieur pour la rapprocher du message évangélique auquel il croyait. En plus d’avoir été prêtre, Raymond Gravel a aussi été aumônier auprès des pompiers et des policiers, et avant cela, député fédéral pour le Bloc québécois, barman et prostitué. Quel a été le parcours de l’homme derrière le personnage public? Qu’est-ce qui l’a conduit à devenir prêtre alors qu’il a ensuite sévèrement critiqué son institution? (Source: Télé-Québec)

Disponible en visionnement.


Disponible en librairie



Une biographie complète et autorisée a été rédigée avec beaucoup de professionnalisme par M. Claude Gravel.

Pour connaître la vie de l'abbé Raymond Gravel, ce prêtre hors du commun qui nous a quitté le 11 août dernier, ce livre saura sûrement vous intéresser.


Pour en savoir davantage...




PÈLERINAGES ET VOYAGES CULTURELS 2019


Vous trouverez, en annexe, les différents pèlerinages et voyages culturels qui auront lieu durant l'année 2019.

Document en annexe



par Pierre-Gervais Majeau, ptre

La parabole du tremplin


Peut-être vous est-il arrivé de monter sur le tremplin le plus élevé d’une piscine pour tenter de faire un plongeon le plus audacieux qui soit. Il n’en demeure pas moins assez terrifiant d’amorcer le fameux swing pour faire du tremplin une rampe de lancement capable de nous propulser assez haut afin de plonger le plus harmonieusement qui soit dans la piscine. Il n’est pas rare de sentir ses jambes vous lâcher à ce moment-là car le défi est grand de permettre au tremplin de vous faire passer de la peur à la gloire. Quand vous montez sur le tremplin, ce dernier s’affaisse pour mieux rebondir. Il nous donne sans cesse une grande leçon de vie! Il n’est pas rare dans nos vies de connaitre des temps d’affaissement, de souffrance, de deuil, de désespérance. Il serait tellement heureux de se rappeler alors que ces passages sombres peuvent nous ouvrir des fenêtres de lumière.

Texte intégral


Disponible en librairie

Pierre-Gervais Majeau relit ici l’Évangile à la lumière des fables de grands auteurs de toutes les époques, d’Ésope au contemporain Bruno Ferrero en passant par Jean de La Fontaine. Textes laïques et chrétiens s’éclairent alors mutuellement, les premiers dévoilant toute leur profondeur spirituelle et les seconds toute leur humanité.

Une fenêtre ouverte sur la liberté et sur la vie en plénitude. Des fables et textes évangéliques réunis dans un réjouissant mariage. Une lecture spirituelle à portée universelle.

Éditions Médiaspaul
256 pages



Mise à jour le 16 avril 2019  -   Contacter le webmestre

© 2017   Réflexions Raymond Gravel
        
un compteur pour votre site  Visiteurs depuis le 14 juillet 2015