Noël : quand le Dieu-Père tombe en amour
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(23 décembre 2018)

Le ciel maintenant
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(23 juillet 2017)

Les mutants sont parmi nous
Jacques Godbout
(25 septembre 2016)

Les principaux codes de l'apocalypse
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(11 septembre 2016)

Propositions pour une Église d'avenir
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(28 août 2016)

Pardonner: Naïveté ou sagesse?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(5 juin 2016)

Vivre déjà dans la miséricorde!
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(22 mai 2016)

Ni relativisme ni absolutisme: pour un christianisme d'ici
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(15 mai 2016)

Quand la religion se fait prétexte
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(1 mai 2016)

Satan et l'enfer: On en parle encore?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(24 avril 2016)

Pour se défaire des ses poisons, pour une foi possible encore!
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(17 avril 2016)

L'Apocalypse: terreur ou joyeuse nouvelle?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(10 avril 2016)

Résurrection: mais pour quel corps?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(27 mars 2016)

Une vie achevée en résurrection
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(20 mars 2016)

Péché originel ou manque originel de moyen de salut?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(28 février 2016)

Dieu absent ou réduit au silence?
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(28 février 2016)

Notre Père: une prière tournée vers l'avenir
Pierre-Gervais Majeau, ptre, diocèse de Joliette
(21 février 2016)

Réflexions antérieures




Évangile du 19 mai 2019

Cinquième dimanche de Pâques
Jean (Jn 13,31-33a.34-35)

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui.
Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt.
Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. »
Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »


Cinquième dimanche de Pâques (19 mai 2019)
Homélie par Jacques Houle, c.s.v. prêtre

Le commandement nouveau

Les textes du lectionnaire dominical du 5e dimanche de Pâques C nous présentent un Dieu d'amour qui veut nous entraîner sur le chemin du bonheur et de la pleine communion de vie avec le Père.
Dans la première lecture, animés par l'Esprit, Paul et Barnabé, en mission en Asie Mineure, ouvrent les portes de la foi aux païens (Actes 14, 21b-27). Dans la seconde lecture, Jean parle du mystère de l'au-delà: une relation harmonieuse et une communion profonde entre Dieu et l'humanité (Apocalypse 21,1-5a).
À partir du chapitre 13 de l’évangile de Jean, Jésus se consacre à ses disciples. Il les prépare pour le temps où il ne sera plus visiblement au milieu d’eux, il les prépare pour le temps de l’Église. Jean 13,31-35 se situe parmi les discours d’adieu. En Jean 13,31-32, au moment où Judas sort pour aller le trahir et le livrer, Jésus déclare que le Fils de l'homme est glorifié et que Dieu est en lui. La gloire de Jésus, qui est aussi celle de Dieu lui-même, a éclaté sur la croix au moment de la mort. Jésus glorifie son Père en montrant l'amour de Dieu. En Jean 13,33, Jésus donne un commandement nouveau, sorte de testament légué à ses disciples. En Jean 13,34, Jésus dévoile le contenu de ce commandement nouveau : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés ».

Texte intégral



Raymond Gravel, un sacré curé!

Présentation du documentaire
Présenté le jeudi 13 aoùt 2015 à Télé-Québec.
L’abbé Raymond Gravel ne sera jamais canonisé, mais sa vie en aura inspiré plus d’un. Ordonné prêtre en 1986, il a osé remettre en question les dogmes de l’Église catholique, notamment à propos du mariage entre conjoints de même sexe, du droit à l’avortement et de l’euthanasie.
L’amour de l’abbé Gravel pour l’Église l’a poussé à tenter de la moderniser, voire de la défier de l’intérieur pour la rapprocher du message évangélique auquel il croyait. En plus d’avoir été prêtre, Raymond Gravel a aussi été aumônier auprès des pompiers et des policiers, et avant cela, député fédéral pour le Bloc québécois, barman et prostitué. Quel a été le parcours de l’homme derrière le personnage public? Qu’est-ce qui l’a conduit à devenir prêtre alors qu’il a ensuite sévèrement critiqué son institution? (Source: Télé-Québec)

Disponible en visionnement.


Disponible en librairie



Une biographie complète et autorisée a été rédigée avec beaucoup de professionnalisme par M. Claude Gravel.

Pour connaître la vie de l'abbé Raymond Gravel, ce prêtre hors du commun qui nous a quitté le 11 août dernier, ce livre saura sûrement vous intéresser.


Pour en savoir davantage...




PÈLERINAGES ET VOYAGES CULTURELS 2019


Vous trouverez, en annexe, les différents pèlerinages et voyages culturels qui auront lieu durant l'année 2019.

Document en annexe



par Pierre-Gervais Majeau, ptre

La parabole de l'amour et de la mort


La Mort, la pâle Mort, aux mains toujours avides, l’œil morne, harassée, enfin, n’en pouvant plus, se reposait, prenant courage, assise sur un tronc, sous des rochers arides, dépourvus d’arbrisseaux, de mousse, de gazon. La mort méditait un voyage vers des bords fleuris. C’est alors que l’Amour lui apparut. (Ce dieu comme la Mort, fréquente tous les lieux.) – Ah! Comment, vous voilà! Dit la Mort au volage! Nous nous rencontrons rarement! – Quoi! Répondit l’Amour, vous marchez sur ma trace, et souvent à la même place nous arrivons tous deux presqu’au même moment! Trop de fois même encore vous frappez, Mort traitresse! Longtemps avant que je ne paraisse! – Mais pourquoi ce courroux? Vous et moi, reprit l’affreuse Mort, nous remplissons la loi du destin; si cette faux détruit, votre feu régénère. Comme la Mort sans vous serait sans ministère, de même sans la Mort vous seriez sans emploi. – Eh bien! Lui dit l’Amour, riant de sa colère, soyons amis! Allez! Reprenez votre faux; allez porter le deuil sur maint et maint rivage; et moi, pour réparer vos maux, toujours fêté, toujours volage, je vais me signaler par d’aimables travaux! (Une fable d’Antoine Benoît Vigarosy)

Texte intégral


Disponible en librairie

Pierre-Gervais Majeau relit ici l’Évangile à la lumière des fables de grands auteurs de toutes les époques, d’Ésope au contemporain Bruno Ferrero en passant par Jean de La Fontaine. Textes laïques et chrétiens s’éclairent alors mutuellement, les premiers dévoilant toute leur profondeur spirituelle et les seconds toute leur humanité.

Une fenêtre ouverte sur la liberté et sur la vie en plénitude. Des fables et textes évangéliques réunis dans un réjouissant mariage. Une lecture spirituelle à portée universelle.

Éditions Médiaspaul
256 pages



Mise à jour le 24 avril 2019  -   Contacter le webmestre

© 2019   Réflexions Raymond Gravel
        
 Visiteurs depuis le 14 mai 2019